Me suivre sur

Visiteurs

Messages pour les personnes en deuil

(Et/ou en quête de spiritualité)

L'association dont nous nous occupons a pour but de réconforter les personnes en deuil, en leur proposant des conférences sur le thème de la survivance de l'âme. Dans la salle se trouvent aussi des gens qui cherchent, tout simplement, à découvrir le monde de l'au-delà ou à approfondir leurs connaissances en recherche spirituelle. Nous avons très souvent demandé à nos guides, à l'occasion de nos séances de ouija, de channeling ou d'écriture inspirée, de nous offrir un petit texte à lire en début de conférence. Chaque demande fut honorée et ce fut à chaque fois un plaisir immense de le lire, comme ce fut un plaisir de l'entendre.

Voici rassemblés ces mots reçus pour l'assistance.

 

 

 

Premier message

(Reçu en séance de ouija)

 

"Chères âmes, vous qui êtes dans les méandres et dans les tourments de ce passage que vous appelez deuil, ne larmoyez pas car rien ne vous sépare de celui ou celle qui a entrepris de laisser son corps physique pour revêtir son corps de lumière. Apprenez que, aimer, c’est aussi savoir laisser partir.

La vie pourvoit à vos besoins fondamentaux et à votre évolution.

La mort pourvoit à vos besoins spirituels et à votre réalisation dans le grand dessein de l’amour inconditionnel.

Vous êtes Un parmi tous, vous êtes tous parmi Un."

 

***

 

Deuxième message

(Reçu en séance de ouija)

 

"Façonnez vos croyances dans la foi de l’éternité et non dans la certitude que la vie de chaque chose est vouée à disparaitre, car ce qui s’éteint à votre vue et qui continue à vivre dans votre cœur, renaît sous sa forme subliminale et merveilleuse, dans sa dimension la plus sacrée, sous le regard bienveillant de notre père.

Il existe moult informations, il n’existe qu’une vérité."

 

***

 

Troisième message

(Reçu en séance de ouija)

 

"Il est bien peu de choses que l'homme comprend et admet dans sa courte existence terrestre.

Il se prépare à chaque étape de sa vie à surpasser ses peurs et ses excès.

À chaque pas franchi, il se relève un peu plus.

À chaque victoire accomplie, il bombe le torse et à chaque défaite, il blâme son Dieu ou ses prophètes.

Mais ce qu'il ignore par-dessus tout, c'est le but de sa promenade dans la vie.

Promeneur du temps, prenez joie à vous attarder sur les chemins lumineux, prenez bonheur à cueillir les baies gorgées de nectar, prenez le chemin de la vie, allégés et sereins, car la destination finale est votre cadeau.

Se préparer à la mort ne vous est pas possible si vous n'êtes pas préparés à la vie.

Le sens de l'existence se conscientise dans l'esprit alors que le sens de la mort se cristallise dans l’âme, comme une clé, ramenant éternellement vers le véritable héritage sacré.

 

… La recette du bonheur ne se trouve pas dans les livres mais bien dans vos cœurs…"

 

***

 

Quatrième message

(Reçu en channeling et saisi à l'ordinateur)

 

"Peu importe la main que je guide, pourvu que sa vibration soit claire et que le cœur soit boussole ; voici pour votre association un message à l’intention des participants. Il m’est donné par nous tous ici. Vos guides se joignent à moi afin qu’il soit en chacun de vous.

 

Nous sommes les amis, nous sommes les frères, nous sommes les murmures, nous sommes les larmes et les rires, nous sommes ceux qui sont dans la lumière alors que vous pensez que nous sommes tapis dans l’ombre. Nous sommes guides et par notre amour inconditionnel, par notre volonté d’être dans l’unité de chacun et de tous, nous sommes à l’écoute de vos pensées et de vos âmes. Regardez, cherchez, car les signes que vous recevez sont autant de rayons lumineux que de larmes que vous versez. Nous sommes ceux qui vous bercent dans la solitude de vos pensées et pourtant vous nous ignorez, nous sommes le vent et la brise qui agitent les vieilles feuilles de l’arbre et nous sommes la pluie fine qui alimente vos rivières, et pourtant vous nous ignorez. Vous cherchez les signes, et ces signes sont plus présents que votre simple présence. Vous cherchez une réponse en joignant vos mains et nous sommes la force qui vous pousse à les faire se rejoindre. Nous sommes la réponse et pourtant vous n’écoutez point car le cri de détresse est toujours plus fort que le silence de l’amour. Ceux qui sont passés de vie à trépas vous envoient moult signes et moult petits messages mais votre peur de les voir vous les dissimule. Si celui qui vous a quitté n’est point reçu en votre cœur par sa seule présence divine, il ne peut à vos yeux se montrer, car votre peine, si grande, ne saurait reconnaitre le miracle qui se joue. Seul celui qui voit avec le cœur tourné vers la lumière reçoit en son sein, en son temple, le message de ses pairs.

Nous, guides de lumières, nous, vos compagnons de voyage, sommes ici dans le grand voyage de la vie et de la mort. Nous avons pour mission de vous mener à votre destination. Celle-ci n’est point de contenter votre égo ou de vous donner plus de flatteries que de réprimandes. Nous sommes ici, avec les âmes incarnées et auprès de ceux de votre famille, nous sommes ceux qui sans attendre reconnaissance ou dévotion, apporterons au creux de nos mains le sel et l’eau. Nous aimons simplement et vous, apprenez ainsi à aimer celui qui vous montre la voie sans vous donner une tape violente sur l’épaule. Vous serez guides un jour aussi et pour cela vous devez comprendre, apprendre, donner, recevoir dans le plus simple sacrement de votre être. Nous sommes avec vos proches et nous portons vos messages. Ils nous donnent les leurs et par notre amour sans faille nous vous les restituons. Recevez le message, soyez attentifs car beaucoup d’entre eux vous guideront sur les voies éclairées de la connaissance. Portez votre bannière de guides terrestres avec honneur et fierté. Donnez à celui qui attend le mot juste et le sourire, vous que nous chérissons plus que jamais, depuis hier et pour toujours. Nous apporterons à chacun d’entre vous, la félicité et la sérénité. Regardez, ouvrez vos mains et cœurs, ne jugez point l’ignorant mais donnez-lui le livre dont il a besoin. Riez de vos erreurs car lorsque vous retrouverez votre demeure, c’est une grande assemblée de frères et de sœurs qui vous salueront et qui riront à vos côtés.

Ceci est pour vous. Comme rien ne vient, vous pensez que tout est illusion. Vous avez raison, rien ne peut surgir de l’illusion, tout ne peux venir que de la création et ce qui vient de la vie ne peut qu’avoir plus de lumière que ce qui vient de la destruction.

(Désolé je suis parti dans de grands discours.)

Dites à vos amis que derrière le grand rideau de la mort, se cache un décor merveilleux qui attend chacun de vous mais que votre mémoire a oublié. Dites aux âmes en peine qu’ils ne sont pas seuls et que des âmes lumineuses sont à leur côté, dites-leur que le futur sera un mirage si leurs yeux n’acceptent pas la lumière, dites leur enfin que rien ne s’achève, que tout est parfait et que le retour à la maison est celui que tous ici-bas attendent, non l’humain ignorant, mais bien l’âme éternelle qui l’habite.

 

Ce fut un plaisir (Saisie à l’ordinateur) bien que nous devions faire de notre mieux, en haut comme en bas, pour jouer les mêmes notes. Je m’adapte à vos technologies et vous vous adaptez à notre énergie, n’est-ce pas merveilleux ?

Vos guides, ainsi que tous ceux que vous chérissez en vos cœurs vous saluent et vous envoient leurs plus belles pensées et bénédictions. Moi David, je vous salue humblement et toujours dans le cœur, je vous envoie mes bénédictions et attends avec bonheur de vous retrouver.

 

Que l’amour soit votre partage, que votre partage soit l’amour."

 

***

 

Cinquième message

(Reçu en channeling et saisi à l'ordinateur)

 

"Il n'existe pas de lieu en dessus ou en dessous. Il n'existe pas de vrai ou de fausse existence, il n'existe que la vérité. Celle qui vous attend, celle que vous redoutez ou celle que vous adulez ne se nomme point. Cette vérité vous semble difficile à entendre ou à imaginer et pourtant votre cœur la connait, car bien des fois elle a emprunté sa route, dans un sens comme dans l'autre, dans un véhicule comme dans un autre, mais toujours vers la même destination, non point la mort ou la vie, non point la naissance ou la déchéance mais bien vers sa route de lumière.

Âmes courageuses, vous n'emprunterez pas toujours les mêmes voies pour rejoindre cette lumière, car les routes sont nombreuses pour arriver au port. Mais celles qui aujourd'hui vous conduisent vers d'autres demeures vous sont données avec amour, avec joie, avec béatitude afin que vous vous accomplissiez et que vous rejoigniez votre source. Ceux qui vous ont précédés, mettent sur votre chemin les panneaux indicateurs, vous posent des pierres blanches pour que vous ne vous perdiez pas. Regardez ces étoiles qui brillent dans vos yeux lorsque la vie arrive dans votre maison et essuyez vos larmes lorsque la mort vous emporte loin de celle-ci, car c'est dans un lieu d'amour ou toutes les étoiles de vos yeux se rejoignent que s'accomplit votre vraie existence.

Ne craignez rien, chacun de vous est aimé et protégé en ce lieu de paix, ne craignez que ce qui vous voile le regard sur cette vie terrestre. Soyez certain que chacun retrouvera les êtres chers qui vous ont précédé dans ce chemin de retour, car il ne peut en être autrement. Ce temps d'aller et de retour s'achèvera un jour et laissera dans vos âmes un simple souvenir d'expériences réussies pour un avenir éternel. Je vous salue avec toutes mes bénédictions."

Téléchargez le livre pour lire les messages reçus ICI