Me suivre sur

Visiteurs

Le doute, la peur, la foi

Il doit être dit et répété que la peur que vous, humains, entretenez tous les jours et toutes les secondes, n'est que la résultante de vos doutes et seulement une construction de votre mental. Elle est comme le sang de vos veines, vous ne pouvez vous en passer, malgré vos efforts. Imaginez que votre foi, présente en vous et dans toute la création à votre insu, vous guide de seconde en seconde, vous ne sauriez même pas que le mot souffrance existe. Votre vie alors ne serait pas soumise à l'interprétation de votre mental et seule la certitude intérieure vous guiderait sans jamais créer le doute, car il s'agit aussi de création. Vous l'avez compris, doute et peur sont jumeaux car l'un et l'autre ont la même cause, comprendre votre place dans la vie. Si vous n'aviez pas votre libre arbitre, vous n'auriez pas besoin du doute qui crée la peur, et vous ne seriez pas sur un chemin d'évolution mais en état de béatitude totale et de communion parfaite avec le Un. Ne croyez pas à une punition ou une malédiction, ce ne sont qu'imagination. Ne voyez dans le doute et la peur que les outils qui vous sont utiles, ici et maintenant, pour votre progrès, et si vos efforts le permettent, ils disparaitront instantanément lors de votre retour dans le monde attendu et recherché. Il n'en va pas toujours ainsi pour tous, mais bien peu sont laissés à l'abandon, si ce n'est à leur demande intérieure, et pour un temps seulement, celui nécessaire à la compréhension de leur condition. Jamais un état n'est figé pour l'éternité, car l'éternité est un concept humain qui n'existe que par la matérialisation de vos vies dans la matière et le temps nécessaire à sa mesure. N'oubliez jamais que la prière vous aide en remettant à sa place la valeur divine qui vous est offerte pour réaliser vos vies, et plus vous priez en conscience, plus vous bâtissez votre foi qui alors balaye chaque jour un peu de vos doutes et donc vos peurs.
Le sujet est vaste et complexe, mais vous ressentez au fond de vous, la vraie nécessité de comprendre d'où vous venez et où vous allez.
C'est le sens de vos vies que de comprendre, par les épreuves, créées par le doute et créatrices de peur, que seule votre foi intérieure, libérée du mental, pourra vous offrir ce que vous êtes venus chercher, la vérité. Comment pourriez-vous comprendre que la lumière existe si la nuit n'existait pas. Comment accepter que ce que vous êtes n'est que le résultat de votre travail, le mérite issu de votre œuvre, si la félicité était offerte sans permettre sa compréhension. Ne voyez pas cependant une exigence divine, mais seulement la volonté que vous manifestez pour aller vers les rivages ensoleillés éternellement de la présence divine en vous. Nul ne vous contraint, nul ne vous impose, vos doutes et vos peurs ne sont que provisoires, alors que votre foi est éternelle. Votre mental, indispensable à la création de vos vies, ne fait que remplacer pour un temps votre foi par des outils qu'il abandonnera volontiers lorsqu'ils seront usés. Vous ne comprenez cependant que ce que votre mental sait filtrer et bien souvent la confusion entre la foi et vos croyances vous sème le doute. Comprenez combien sont utiles vos croyances, pour un temps, celui qui est nécessaire à leur remplacement. Voyez comme elles sont brèves à l'échelle de vos vies, combien elles coûtent en souffrance en vous limitant à votre seule compréhension.
Nous sommes en joie de vous voir vous questionner car ce qui vous guide c'est votre foi qui vous susurre à l'oreille : si vous n'aviez plus vos croyances, vous n'auriez plus besoin de vos doutes et ne connaîtriez plus vos peurs. Gardez espoir et sérénité, car la vie ne compte pas en temps pour vous apporter la vérité mais votre travail vous apportera sur un plateau d'argent le calice de votre destinée, rempli de l'amour que vous êtes en vérité.
Nous, vos guides, ne manquons jamais de vous aider à comprendre les causes et le but de votre vie, il vous suffit d'avoir foi en vous.