Me suivre sur

Visiteurs

Le chat et l'oracle

Jean de la Fontaine nous offre sa 3ème fable consacrée aux vertus de l’humanité (sur les 7 annoncées) :

LA CHARITÉ

3 séances de bonheur ont suffi, avec encore des leçons enseignées.

Séance du 13 octobre 2019 (durée 1h12).

« Jean ?
- Mes salutations. (Jean de la Fontaine)
- Comment vas-tu ?
- Heureux de vous retrouver en terre bretonne. »

- Nous nous retrouvons un soir de pleine lune, est-ce important ?
- Non. »

...

- Partager tes fables, te fait-il plaisir ?
- Davantage première ronde, ensuite, fêtez notre création.
Allons vers cette nouvelle vertu.
(Soleil)

 

 (Saisie des 4 premières strophes)

Pito, le chat, dans son état piteux…

Séance du 15 octobre 2019 (durée 2h40).

«Jean ?
- Amis de la fable, je vous salue.
- N’y aurait-il pas une correction à faire sur le message précédent, à la 3ème strophe :
« souverain » et non « souveraine » ?
- L’erreur est humaine et cependant, nous en créons quelquefois. (Soleil)

- Il a été un humain, lui aussi. (Discussion entre nous)
- Exact.
- As-tu quelque chose à nous dire avant la suite de la fable ?
- Tant de belles choses à nous dire. (Soleil)
(Clin d’œil au titre du livre « Ils ont tant de belles choses à nous dire)

Créons maintenant. (Soleil)

Saisie des 3 strophes suivantes.

L’écriture de la dernière strophe semble poser des problèmes. Ceci nous montre bien qu’il s’agit, ici, d’une co-création, en direct. Mais devant cette confusion, nous décidons de reprendre l’écriture de la fable, un autre jour.
La dernière strophe :

 

Hilare, sur le flan, le grand félin se roule.
« Un chat qui se prend pour un seigneur !
Va-donc voir si ailleurs je me trouve !
Car sinon, je te ferai gouter ma fureur
Plus jamais, ne foule
Que jamais te retrouve.
Ce lieu où je me trouve.
Retourne d’où tu viens…
(désolé…)

Séance du 17 octobre 2019 (durée 2h10).

 

«Jean ?
- Amis de la fable, je vous salue.
Approchons la sagesse en chassant la colère. (Soleil) (Clin d’œil à la discussion houleuse qui a précédé la séance)

Annulons la dernière strophe (celle qui a prêté à confusion, lors de notre séance précédente)

Reprise de la strophe précédente puis suite et fin de la saisie.

Hilare, le tigre se roule dans la poussière…

 

- La vertu ?
- La charité

- Le titre ?
- Le chat et l’oracle »

 

Jean de le Fontaine

 

Nous comprenons que le travail se fait vraiment en direct et que l’erreur est possible, même pour les esprits désincarnés. Jean a repris entièrement la dernière strophe écrite lors de la séance précédente et quelques corrections furent apportées à l’avant dernière strophe.

 

Ainsi la farandole des fables continue.
Et toujours ces questions qui nous poursuivent :
« pourquoi nous ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi Jean de la Fontaine ? Etc… »
Mais l’essentiel n’est-il pas d’accueillir ce qui nous est offert par l’au-delà :

des leçons de sagesse.

 

Reçu en 3 séances de ouija (du 13 au 17 octobre 2019) par Sylvie Chevalerias, François, Chantal et Guy Faverdin.

LA FABLE DANS SON INTÉGRALITÉ (ici)